De la force - Ed 2019
DE CORTE (Marcel)
12.00 €
Disponible sous peu
 
Des quatre vertus cardinales, prudence, justice, force, tempérance, la force est peut-être la plus oubliée ; en effet, le mot "force" n'évoque plus guère aujourd'hui une vertu tendue vers le bien et désigne seulement un principe d'action, une manière d'exercer sa volonté de puissance.
C'est un fait que les notions associées à la vertu de force - les convictions, les valeurs et les biens pour lesquels on s'engage, la fidélité à ces engagements, les sacrifices qu'impose une telle fidélité - sont dépréciées de nos jours.
Comment parler de convictions dans une société saturée de libéralisme et pour laquelle la vérité n'existe plus ?
Comment parler de fidélité quand l'une des principales fidélités, la fidélité conjugale, est ridiculisée et violée à grande échelle ?
Comment parler de sacrifice dans un monde voué au bien-être ?
Traiter de la vertu de force oblige donc à prendre le contre-pied de certaines tendances modernes qui sont mauvaises.Il s'agit donc d'un sujet tout-à-fait actuel.
Marcel De Corte (1905-1994) est l'un des quatre grands philosophes thomistes de langue française du XXè siècle représentatif d'un courant idéologique, qui remet en cause les évolutions et transformations sociales nées de la Révolution française qui ont abouti à notre société dite "moderne". L'égalitarisme, l'urbanisation, la mondialisation, ou encore le marxisme sont pour lui autant de manifestations de désintégration sociale et morale de l'Homme, refusant de façon suicidaire la condition naturelle qui lui est appropriée.