Ballade buissonnière pour un maréchal défunt - Roman
FARDAS (Hervé)
19.50 €
Disponible en stock
 
Le curage et l’entretien des fossés étaient urgents. Jean de Monnoyer n’était pas homme à tergiverser. Les travaux commencèrent donc fin juillet. - Monsieur, prévint Ravineau, y vous faut v’nir voir, on a tapé dans quequ’chose d’original. Original, oui c’était original. Un poilu de 14 empêtré dans son barda émergeait à mi-torse de la terre humide. L’idée s’imposa à lui avec un naturel qui le surprit. Il allait échanger un maréchal de France déchu contre un caporal perdu.